Choisir le bon fil pour crocheter votre Étole Solidaire – Compte-rendu de test de plusieurs fils

Choisir le bon fil pour crocheter votre Étole Solidaire – Compte-rendu de test de plusieurs fils

Quel fil utiliser pour crocheter l’Étole Solidaire ? Quelles fibres et grosseur de fil privilégier ? Vous êtes nombreux/ses à m’avoir posé la question, puisque le fil argenté que j’ai utilisé ne se trouve pas dans le commerce:

Suite à une discussion avec Christine de TrIScote (boutique en ligne spécialisée dans la laine islandaise, mais pas que !), nous avons eu l’idée de faire quelques petits échantillons afin de voir le rendu et ce qui marche le mieux pour ce patron…

Voici donc les résultats, qui constitueront je l’espère autant d’indications pour choisir le fil parfait pour crocheter votre propre Étole Solidaire :

  • Pour mon prototype, j’avais utilisé un fil de soie enchâssé dans une armure de nylon, avec un métrage de 470m/100g. La soie étant comparativement plus lourde que les autres fibres, cela impacte à la fois le rendu et drapé de l’étole, et le métrage pour une même grosseur de fil. Ce fil est très beau, mais assez fragile du fait de sa construction: le moindre ongle mal limé peut accrocher certaines des fibres de soie pendant le crochetage… ou plus tard quand on porte l’étole même si le fil est à ce moment là un peu plus protégé par les “noeuds” crochetés.
    Crochetant très serré et du fait de la nature très particulière de ce fil (très “rond” et sans aucun gonflant), j’ai utilisé un crochet 5 mm pour obtenir le bon échantillon de 24.75 brides / 10 cm, mais la plupart des testeuses ont utilisé des crochets entre 2.5 et 3.75 mm pour leurs étoles. Néanmoins, je donne cette indication car vous verrez que suivant les fils, j’ai du souvent changer de taille de crochet pour obtenir le rendu souhaité.

 

 

Christine m’a donc envoyé trois de ses fils “TrIScote” à tester et avec lesquels j’ai fait des mini-échantillons de 2 motifs pour me rendre compte…
Les photos montrent les échantillons avant et après blocage (preuve s’il en faut encore de l’énorme différence que fait le blocage !!) avec à chaque fois l’étiquette et/ou reste de fil au dessus pour pouvoir bien identifier chacun 😉
Voici donc le résultat de ce test, dans l’ordre où je les ai crochetés. A chaque fois, j’ai adapté la taille du crochet pour obtenir le rendu souhaité, même si du coup l’échantillon n’est pas toujours respecté 😉

 

  • J’ai commencé par le petit cone de “silk’s and wool’s” dans un sublime gris pâle (au centre sur la photo), dont la texture un peu irrégulière et forte proportion de soie (45% soie morus, 15% soie shantung, 5% merinos, 35% laine) était très appétissante ! Ce fil étant assez fin (350 m/50 g), j’ai pu obtenir un échantillon quasi équivalent à mon étole, avec un crochet 3.75 mm. J’ai douté un peu au début (!) car le fil est vraiment très irrégulier, j’avais peur que ça ne rende pas… mais dès que j’ai passé les premiers rangs je me suis rendue compte qu’en fait c’est au contraire très joli !!  Le fort pourcentage de cette soie un peu sèche donne un rendu très estival avec un magnifique drapé. La Silk’s and wool’s fait définitivement partie des fils que je recommanderai (ainsi que Heike, qui l’a beaucoup aimé aussi) pour cette étole: Les points sont moins définis que sur mon étole d’origine, mais la beauté du fil compense. Il a l’avantage de combiner le drapé de la soie avec beaucoup plus de légèreté que la pure soie du fait des 40% de laine/merinos.
  • J’ai ensuite continué avec le fil 100% alpaga Filcolana “Indiecita” (à gauche sur la photo): j’ai vu tout de suite que le fil est plus épais, du coup pour garder un drapé similaire et qui rende bien au niveau de la dentelle, je suis montée jusqu’au crochet 5 mm. On le voit sur la photo, l’échantillon des 2 motifs est beaucoup plus large (11.5 cm au lieu de 9/10 cm pour les 2 autres échantillons), et  du coup il faudrait peut-être adapter la taille de l’étole en enlevant une répétition.. ou bien avoir une étole bien plus large ?  Dans le dernier cas, le métrage utilisé sera différent…
    J’aime beaucoup le rendu de l’ alpaga. Un très joli drapé qui tombe bien, mais c’est aussi un fil très lourd et définitivement typé “hiver”. De ce fait, je ne le recommanderai pas pour une étole Solidaire pour les soirées d’été. Si en revanche vous souhaitez une étole bien chaude pour l’hiver, et êtes prête à faire la (très simple) modification de faire une répétition de moins pour adapter la largeur, alors pourquoi pas?
  • Enfin, j’ai testé la Harvest fingering, un fil 100% laine mérinos en couleur moutarde (à droite sur les photos). Avec un métrage de 400m / 50 g, l’échantillon est là aussi un peu plus large que mon échantillon d’origine,  et la silk’s and wool’s. En revanche j’ai utilisé un crochet 4.5 mm pour ce fil pour avoir le parfait rendu et drapé: Le crochet 4 était trop serré, et le 5 trop lâche… rien de tel que de faire un test initial sur 10 m pour choisir la bonne taille de crochet !
    Je n’étais pas très convaincue au départ.. mais le fil se révèle au blocage. Un très beau rendu, avec une superbe définition des points et un magnifique drapé ! En revanche attention, comme le fil est peu retordu, il peut se dédoubler pour les crocheteuses droitières. Par rapport aux 2 autres échantillons des fils TrIScote, celui-ci fait un peu moins “précieux/unique” que la soie ou l’alpaga, mais c’est aussi surement plus facile d’entretien que l’alpaga. En revanche, là aussi on a moins cette impression d’été que la soie (mais plus que l’alpaga à mon avis). Un fil que j’ai adoré découvrir, véritable révélation après blocage 🙂

 

  • Une autre option, c’est le fil “Coast” de Holstgarn dont j’avais 2 cônes en stock, que j’ai mis à profit pour crocheter une 2nde étole en coloris turquoise. C’est un fil mélangé 55% mérinos et 45% coton, très très fin par rapport à ce que j’utilise d’habitude !! (light fingering – 350m/50g). Avec ce fil, j’ai du descendre de nouveau de quelques tailles de crochet jusqu’au 3.75 mm pour obtenir le bon échantillon et joli rendu. Je n’ai pas encore tout à fait terminé cette 2ème étole, mais par rapport à la soie la différence de poids est plus que notable !! Au lieu des 153g de l’étole en pure soie, je devrais ici rester en dessous des 100g (environ 93g, soit 650m). Le fil est à la fois très léger et légèrement gonflant. Ses 45% de coton lui donnent un aspect un peu délavé très doux qui, couplé à sa légèreté et sa texture sèche font que je me vois tout à fait porter en été ou demi-saison. C’est aussi a priori le coton qui donne sa profondeur à cette teinte turquoise pleine de nuances. Un peu moins raffiné que la Silk’s and wool’s de TrIScote, le fil Coast reste aussi un très bon choix pour crocheter cette étole pour l’été 🙂

 

Et vous, quel fil avez-vous utilisé pour réaliser votre Étole Solidaire ? Dites-nous en commentaire 🙂

Pour rappel: Jusqu’au 31 Août, 2€ seront reversés pour chaque achat du patron de l’Étole Solidaire à l’opération Écheveau Solidaire pour financer la recherche contre une maladie génétique orpheline. (+ d’infos ici)

Cet été, on crochète solidaire !!

  • Acheter le patron sur Naturalwoolplace à 5.50€ (pas de tva, pas de téléchargement immédiat)

  • Acheter le patron sur Etsy ou Ravelry à 6.60€ (téléchargement immédiat et stockage du pdf dans votre compte perso, tva sur les produits digitaux)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *