Anneaux marqueurs: 8 idées qui simplifient le Crochet

Anneaux marqueurs: 8 idées qui simplifient le Crochet

Les anneaux marqueurs amovibles pour le crochet, vous ne savez peut-être pas encore ce que c’est ? Tous petits (à peine 1 ou 2 cm de long), ils deviennent vite indispensables dès qu’on réalise tous leur usages: éviter de compter ou recompter ses mailles, se garder des erreurs, identifier certaines parties d’un ouvrage…

D’abord, l’objet: On peut surement en trouver plein d’autres, mais j’utilise pour ma part 2 types d’anneaux marqueurs. Ils sont un peu différents de ceux utilisés pour le tricot puisqu’on doit pouvoir les ouvrir et refermer pour les accrocher sur la maille qu’on veut marquer (alors qu’en tricot au contraire on les enfile sur l’aiguille, ce sont donc des anneaux fermés).

A gauche, les marqueurs “escargot” sont ouverts mais leur conception fait qu’ils ne peuvent s’enlever que dans un sens (l’autre extrémité étant beaucoup plus large). Ils sont rapides à placer et enlever, idéaux lorsque l’on doit très souvent les déplacer comme pour marquer le début d’un tour sur un faible nombre de mailles.

    • Avantages: Très rapide à placer et enlever. Plutôt solides et résistants. Existent 2 tailles selon la grosseur des mailles
    • Inconvénients: Il m’est déjà arrivé qu’ils s’enlèvent pendant que je crochète un tour, ce qui peut être très problématique (si on ne sait plus où se situe le début du tour..). Pour des ouvrages très fins, même la taille la plus fine peut être trop grosse. Sur les miens, les bords sont assez “carrés” et le plastique peut peut-être abîmer certaines laines délicates.

A droite, les marqueurs sont comme des petits mousquetons, qu’on doit bien refermer à chaque fois qu’on les place dans une maille. C’est un processus un tout petit plus long en revanche ils ne risquent plus de s’enlever lorsqu’ils sont en place. Ce sont mes préférés car je travaille souvent sur des gros ouvrages (pulls..) sur lesquels un marqueur qui s’enlève en cours de route, cela peut être une catastrophe… 😉

  • Avantages: Plus de couleurs dans chaque lot. Une fois le mousqueton refermé, ils ne risquent pas de s’enlever, même quand je trimbale mon ouvrage dans toute la maison. Pointe arrondie et très fine, qui passe facilement dans toutes les grosseurs de mailles sans les abîmer ni les déformer
  • Inconvénients: Un peu plus long et fastidieux à refermer et ouvrir. Plus fragiles, j’en ai déjà cassé quelques uns.

Où les trouver ? Dans les merceries spécialisées dans le crochet, sur mon stand aux marchés/festivals auxquels je participe ou dans ma boutique Etsy 🙂

******************

Mais comment utiliser un anneau marqueur ? Je vous montre:


Pour marquer une maille avec un anneau marqueur du type “mousqueton”, ouvrir le mousqueton et passer le coté ouvert sous les 2 brins (ou 1 selon le point utilisé...) de la maille à repérer. Puis bien penser à refermer l’anneau marqueur pour éviter les mauvaises surprises !
Si c’est un marqueur de début/fin de tour, penser à l’enlever quand vous crochetez cette maille, et le placer de nouveau sur la maille crochetée.


Pour marquer une maille avec un anneau marqueur de type “escargot”, enfiler le marqueur par son extrémité la plus fine sous les 2 brins (ou 1 selon le point utilisé..) de la maille à repérer. Puis bien penser à tourner le marqueur pour qu’il soit un peu bloqué par son côté le plus épais, qui lui ne ressortira pas de la maille. En général ces marqueurs sont disponibles en 2 tailles: utiliser les plus petits pour les laines plus fines, et les plus gros pour les laines plus épaisses.


Enfin, pour marquer un rang/tour ou l’endroit d’un ouvrage, piquer l’anneau marqueur directement à travers la maille, voire à travers 2 mailles si il doit rester toujours sur l’endroit du travail.

******************

Et maintenant comme promis, voici 8 idées pour utiliser les anneaux marqueurs et vous simplifier la vie quand on crochète:

1- Compter ses mailles en l’air sur des longues chaînettes: Sur de grands ouvrages (pulls, châles…) il faut parfois faire des dizaines, voire des centaines de mailles en l’air pour la chaînette de départ. Et cela vous est surement déjà arrivé: on commence, on compte… puis on se laisse distraire et il faut tout recompter, ou pire, défaire et recommencer !

Heureusement, il y a les anneaux marqueurs: Il suffit de commencer sa chaînette puis placer un anneau marqueur dans la 20ème maille en l’air (ou le nombre qui vous convient) et de continuer ainsi… A la fin, il suffit de compter les anneaux marqueurs !

Le bonus, c’est d’utiliser les couleurs: hop, couleur différente quand vous arrivez à 100 mailles en l’air par exemple si vous en avez plusieurs centaines à faire 😉

2- Marquer l’endroit/avant d’un ouvrage: Sur mon pull Saperlipopette!, il est difficile de distinguer l’avant et l’arrière du pull, pourtant le devant a une encolure un peu plus échancrée. Le simple fait de placer un anneau marqueur amovible sur le devant permet de ne pas se tromper. De même, sur certains ouvrages il pourra être utile de repérer la face endroit: à ce moment-là, attention de bien passer l’anneau marqueur à l’intérieur des mailles, et de préférence plusieurs mailles, afin d’éviter que le marqueur ne bouge sans qu’on puisse plus distinguer quelle face il était sensé marquer..

3- Repérer l’emplacement des augmentations: Quand on fait des augmentations symétriques calées les unes au dessus des autres – du genre 3 mailles dans la m du rang/tour précédent – le fait de marquer la maille centrale (= la 2ème de ces 3 m) évite d’avoir à toujours compter ses mailles ou de rater des augmentations. C’est un système que j’utilise de plus en plus souvent dans mes patrons, comme dans le manteau Boréal avec ses augmentations les unes au dessus des autres, ou la pointe des chaussettes Marguerites ci-dessous…

 

4- Repérer le début d’un tour: C’est LE grand classique et l’usage le plus commun des anneaux marqueurs. Quand on crochète en rond en “spirale”, notamment pour les amigurumis, il est très difficile de repérer où commence et où finit chaque tour. Poser un anneau marqueur dans la première (ou dernière, suivant les cas) maille de chaque tour permet de bien se repérer.

Là aussi, pensez à utiliser les couleurs: si vous avez plusieurs emplacements à marquer dans le même tour, utilisez toujours une couleur spéciale pour le marqueur de début de tour.

5- Centrer une bordure ou un motif en s’évitant des calculs: Parfois je souhaite que le centre d’un motif de bordure soit  parfaitement aligné dans le prolongement d’une ligne ou d’un motif… ou bien vraiment au centre d’une partie d’un châle (ici mon châle Badiane). Comme je suis une personne assez visuelle, je place alors un anneau marqueur à l’endroit souhaité, puis je n’ai ainsi plus qu’à me concentrer sur la partie crochet. C’est notamment très pratique lorsqu’on fait des motifs de coquille où il faut commencer le motif 2 ou 3 mailles avant la maille centrale … pas besoin de retrancher/ajouter… Hop, l’anneau marqueur constitue un super repère pour les personnes visuelles 🙂

6- Sécuriser la boucle d’un ouvrage stocké : On a tous une pile d’ouvrages en cours, entre lesquels on alterne parfois. Ou alors on emmène ses en-cours roulés en boule dans un sac pour partir en week-end… Plutôt qu’étirer la boucle de la dernière maille crochetée pour éviter qu’elle ne se défasse, j’aime y insérer un anneau marqueur du type “mousqueton”. Ainsi, aucun risque qu’il ne se défasse ou que les fils s’emmêlent.

7 – Compter le nombre de tours d’un ouvrage crocheté en rond: Quand on crochète en spirale, sur un amigurumi ou un sac, il est parfois difficile de s’y retrouver. Si vous devez par exemple crocheter 10 tours droits, marquer le 1er tour sans augmentations/diminutions (en piquant le marqueur directement au travers de la maille). Il sera ensuite bien plus facile de compter le nombre de tours crochetés depuis ce marqueur !

8 – Marquer l’emplacement des emmanchures: Pour crocheter un pull en rond d’une pièce, on doit généralement sauter un nombre conséquent de mailles pour créer l’emmanchure. Il faut alors bien repérer où piquer le crochet pour la prochaine maille… ou bien tout simplement la marquer avec un anneau marqueur.  Rien de tel pour se simplifier la vie !

Et voilà.. j’espère que vous en savez plus sur les anneaux marqueurs pour le crochet ! Et vous, d’autres idées pour se faciliter la vie avec des anneaux marqueurs pour le crochet ? Dites-nous en commentaire 🙂

* * * Voir tous les tutos crochet * * * Recevoir la Newsletter * * *

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *