Atelier de filage au fuseau et au rouet..

Atelier de filage au fuseau et au rouet..

L. et C. m’avaient contacté pour organiser un atelier de filage au fuseau et au rouet. Après avoir convenu de la date et du contenu qui les intéressaient, nous nous sommes retrouvées jeudi matin, avec fuseaux, rouets… et beaucoup de fibres à découvrir !

Le matin, nous avons commencé par discuter des différentes manières de filer (woolen/worsted) et de leur répercussions directes sur la laine obtenue: fil dodu et gonflant, très chaud mais plus sujet à l’usure et aux bouloches, ou au contraire fil dense et très résistant à l’usure, et plus brillant avec un rendu de couleurs plus nettes… J’avais préparé tout un panel de filés-main pour montrer ces variations, ainsi que les possibilités en terme de couleurs selon ses choix: célibataire, retord à 2 ou 3 brins, ou encore retors navajo.

Nous avons ensuite démarré par le filage au fuseau histoire d’appréhender la technique de base du filage: étirer les fibres, les bloquer en place par la torsion. Geste de rotation de son fuseau, toujours avec la technique du “park and draft” qui permet de bien décomposer chaque phase du filage.
“Sentir” la différence entre des nappes cardées de fibres locales (bizet) et du ruban peigné plus industriel de Falklands. Changer de fibres permet aussi d’affiner son geste et son ressenti.
(malheureusement pas de photo du filage au fuseau, oups!)

Puis on a enchainé directement avec le filage au rouet. L. avait amené son Fantasia de Kromski, tandis que C. filait sur mon Bliss.

D’abord prendre le geste en pédalant à vide, histoire de maitriser sa vitesse.. et surtout le sens dans lequel tourne le rouet ! Puis de nouveau, nous avons commencé avec du ruban peigné de Falklands en s’essayant à la technique de l’étirage court avant (short forward draw). Pas toujours évident lorsque comme L. on a déjà commencé à prendre des habitudes pour le filage, mais c’est justement en analysant chaque geste qu’on a matière à apprendre et progresser.

Un petit repas sur le pouce avec les délicieux petits plats qu’elles nous avaient concocté, Miam ! L’occasion aussi de papoter aussi d’autre chose et de se découvrir un peu plus. 🙂

Après le repas, nous avons repris les rouets, mais cette fois en testant l’étirage court arrière (short backwards draw). De nouveau, se concentrer sur chaque geste. Avec de temps en temps les mains qui se trompent.. l’avantage étant que ça marche quand même !
Là encore, je leur ai proposé un large éventail de fibres à tester: nappe cardée de maco mérino et bambou (verte), ou de falklands (violet), alpaga (marron), angora (blanc), nappe cardée de bizet (beige), toison lavée mais non cardée de Maco Mérinos… Cela ayant bien sur l’avantage de varier les plaisirs ainsi que la texture du fil à la fin !

Ensuite, L. avait dès le départ une requête spécifique: les différentes techniques de retors. Et comme C., arrivée elle sans aucune expérience de filage, s’en sortait très bien, nous avons enchainé par cette étape toujours assez excitante lors de laquelle on voit “naitre” son fil.

Avec tout d’abord un retord à 2 brin assez classique, en visant d’obtenir un fil bien équilibré, ni trop ni trop peu retordu….

Puis le rendu du retord navajo leur plaisant bien, nous nous y sommes attelées. Un peu plus difficile au premier abord, mais tellement satisfaisant.

Les retordus à 3 brins étant un peu trop retordus pour le premier essai (!), nous avons récupéré les fuseaux: idéal à mon avis pour retirer le surplus de torsion, en ayant un contrôle maximal sur le processus.

Malheureusement je n’ai pas pris de photo de tous les fils du jour (certains étant à ce moment-là déjà en phase de blocage dans la salle de bains), mais je vous laisse avec ce magnifique fil sur la bobine au moment où l’atelier se terminait…

Beaucoup de choses vues sur cette journée, j’espère que cela aura nourri vos envies et vous donnera de quoi pratiquer toutes les deux: mieux comprendre les propriétés des fils qu’on tricote pour la grande tricoteuse, et analyser chaque geste et tester de nouvelles techniques pour la fileuse ..

Merci pour cette belle journée les filles !!

Si vous aussi vous souhaitez découvrir le filage au fuseau et/ou au rouet,
ou organiser un atelier sur le thème de votre choix (crochet, feutrage..),

n’hésitez pas à me contacter pour en parler !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *